Toulouse aménage une zone de logistique urbaine pour des livraisons plus écologiques

La logistique du dernier kilomètre est plus que jamais essentielle au sein des villes. Afin de proposer une solution plus écologique pour les années à venir, la société Lumin’Toulouse est en train de construire une zone de logistique urbaine assurant les livraisons au sein de la métropole. Pour cela, des véhicules électriques non polluants seront utilisés.

Un projet d’envergure

Il s’agit d’un vaste projet pour la collectivité toulousaine, prenant place à l’entrée nord de la ville. L’objectif sera de réhabiliter complètement l’ancienne zone logistique de Fondeyre. Les entrepôts devenus obsolètes seront donc détruits pour laisser la place à deux bâtiments de grande dimension, longs de 200 mètres et larges de 40. Leur rôle sera de permettre le dépôt des marchandises ainsi que la préparation des commandes. Depuis cette nouvelle zone, des livraisons sur de courtes distances pourront être effectuées facilement à l’intérieur de la métropole, avec un accès simplifié au centre-ville notamment. Celles-ci seront assurées par des engins non polluants uniquement : véhicules électriques ou au gaz naturel, mais aussi vélos-cargos. Pour un meilleur accès encore, une nouvelle ligne de métro desservira la zone à l’horizon 2025.

Une circulation et une pollution diminuées

Pour la cité toulousaine, pouvoir désengorger le trafic routier en réduisant ainsi la pollution et les nuisances sonores revêt une importance certaine. Fondée conjointement par la Semmaris, La Poste Immo et la Caisse d’Épargne Midi-Pyrénées, l’entreprise Lumin’Toulouse est à l’origine de ce projet ambitieux. Un investissement total de 28 millions d’euros a été consenti par la filiale Toulouse Logistique Urbaine, pour des constructions s’étendant sur 19 500 mètres carrés. Il faudra y ajouter 144 places de parking pour des véhicules poids lourds, de même qu’une quarantaine de stations de recharge électrique. Dès la fin de l’année 2021, le site devrait être pleinement opérationnel pour garantir une livraison du dernier kilomètre écologique dans toute la ville.

Des livraisons écologiques mutualisées

À l’heure actuelle, la livraison du dernier kilomètre représente à elle seule entre 25 et 50 % du coût de transport total. Il est alors essentiel pour les transporteurs de trouver des moyens adaptés afin de réaliser des économies dans ce domaine. La future zone logistique toulousaine permettra de mutualiser les livraisons en réduisant ainsi le nombre de véhicules déployés. La livraison à vélo et en véhicule électrique se révélera par ailleurs moins chère et moins polluante qu’en ayant recours à des camions. Avec plus de 80 % des surfaces à construire déjà commercialisées (vendues à La Poste, Urby et UPS), cette zone logistique est déjà très attendue.

Catégories