Urby testera fin 2021 le camion 100 % électrique Volta Zero

Dans les centres-villes, proposer des alternatives écologiques pour la livraison du dernier kilomètre devient une nécessité. Afin de limiter pollution et nuisances sonores, le groupe La Poste a mis en place avec Urby un service utilisant des véhicules propres. Les modes de transport employés vont s’enrichir d’un nouvel ajout, au titre de test, avec l’incorporation du camion 100 % électrique Volta Zero.

Un nouveau mode de transport propre pour les centres urbains

Pour satisfaire aux impératifs de la transition écologique, il devient essentiel de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans les grandes villes. L’horizon 2024 a été fixé pour la création de zones à faible émission (ZFE) dans les communes dépassant 150 000 habitants. L’interdiction des véhicules utilitaires diesel qui y sera décrétée va obliger les acteurs du secteur à mettre en place des solutions propres pour leurs livraisons. Urby a pris un temps d’avance avec sa flotte de triporteurs, vélos avec remorque et véhicules GNV. Des essais vont bientôt être menés pour la distribution de colis avec le camion électrique Volta Zero du constructeur suédois Volta Trucks.

De premiers tests attendus fin 2021

Le Volta Zero est un porteur de 16 tonnes entièrement électrique. Conçu avec un vrai souci d’ergonomie et de sécurité, il a l’avantage de présenter un rapport qualité/prix attractif pour les professionnels. Avec son design résolument futuriste, le véhicule de Volta Trucks a récemment fait l’objet d’une présentation dans les plus grandes métropoles européennes. Exposé en région parisienne depuis le 15 février, il est parvenu à séduire la filiale de La Poste, Urby, qui souhaite l’intégrer à son service de livraison propre. La société a adhéré au programme Pioneer du fabricant suédois afin de pouvoir mener des essais durant le quatrième trimestre 2021. En cas de succès de cette initiative, les premiers modèles pourraient être livrés fin 2022.

Une logistique urbaine verte à développer

Urby n’a pas été la seule société à faire le pari de la livraison en camion électrique. Deux autres entreprises françaises ont suivi la même direction. La firme Petit Forestier a annoncé l’achat d’un millier de véhicules Volta Zero, tandis que le spécialiste de la livraison propre Swoopin a passé un partenariat avec le groupe scandinave. Ces démarches montrent, s’il en était besoin, que les modes de livraison décarbonés vont fortement se développer durant les mois à venir. En décembre 2020, Urby avait déjà annoncé une enveloppe de 20 millions d’euros pour l’achat d’une nouvelle flotte de 240 véhicules propres.

A lire également :

Catégories