Le casse-tête de la logistique du dernier kilomètre

Les études sont unanimes : le dernier kilomètre est le plus coûteux aussi bien pour les villes que les entreprises de transport. En effet, les spécialistes estiment que les coûts liés au dernier kilomètre sont de l’ordre de 5% à 6% du chiffre d’affaires des entreprises. Dans le secteur du e-commerce, cela peut même monter à 26%.
Il était donc nécessaire de réfléchir à une nouvelle solution logistique urbaine plus flexible, économique et, surtout, écologique.

Le dernier kilomètre et logistique : tenants et aboutissants

En plus des coûts pour les entreprises (ce qui en a obligé certaines à mettre rapidement la clé sous la porte), la livraison du dernier kilomètre est autant un problème écologique qu’au niveau du flux routier.
En effet, à l’échelle nationale, il est intéressant de noter que la livraison du dernier kilomètre génère 25% de gaz à effet de serre, concerne 20% du trafic routier et occupe 30% de la voirie.
Évidemment, le boom du e-commerce n’est pas étranger à cela puisque ce secteur à lui seul représente 80% des colis livrés et, d’après les estimations, le volume de colis augmente de 20% chaque année. Sans oublier la tendance de la livraison express qui se développe de plus en plus.
Il faut donc trouver de toute urgence une solution permettant de désencombrer les villes et les axes routiers environnants. Cela pour fluidifier le trafic, diminuer l’empreinte carbone et, par ce biais, améliorer la vie des concitoyens. Sans pour autant ralentir le développement économique et commercial des métropoles françaises.
Le défi est difficile. Mais pas impossible.

Logistique du dernier kilomètre : les solutions envisagées

Heureusement, nous voyons déjà arriver de nombreuses solutions facilitant la livraison du dernier kilomètre. Nous pensons, par exemple, à l’ouverture de centres drive de colis ou de points relais permettant de mutualiser les espaces de stockage. Ce qui facilite la tournée des livreurs et évite les arrêts nombreux et fréquents.
Autre solution : la mise à disposition de vélos et véhicules légers et écologiques (car roulant au gaz naturel et répondant aux normes Euro6) qui ont un impact positif sur l’écologie sur le long terme.
Finalement, nous voyons aussi apparaitre des livraisons en heures moins denses (le week-end ou le soir entre 18h et 0h).
À noter : Urby est une nouvelle plateforme multi service pour particuliers et entreprises créée par un consortium d’entreprises (dont le Groupe La Poste) et ayant pour objectif de simplifier les flux de marchandises entrantes et sortantes.

Catégories