Encourager les livraisons en véhicules propres en ville

Ces dernières années, l’impératif écologique a gagné le secteur du transport en ville. La livraison en véhicule propre constitue à ce titre une alternative particulièrement intéressante. Elle permet de faciliter la circulation urbaine tout en diminuant les nuisances sonores et la pollution. Une solution désormais possible grâce aux performances accrues des véhicules électriques.

Un enjeu environnemental majeur

Avec l’essor du e-commerce, les livraisons urbaines sont plus que jamais monnaie courante. Dans ce contexte, elles jouent à présent un rôle essentiel en matière d’émission de gaz à effet de serre. Selon les experts, un quart de la pollution en France est due à des véhicules de livraison. Ceux-ci participent également à la congestion des centres-villes et constituent une nuisance sonore certaine pour les riverains. Il apparaît donc urgent d’apporter des alternatives viables à ces modes de transport. Les véhicules électriques, plus discrets, moins polluants, sont une réponse adaptée à ce problème.

Des véhicules de plus en plus performants

Pour favoriser la livraison écologique en ville, un effort est attendu de la part des collectivités locales. En effet, des stations de recharge pour les véhicules électriques doivent être déployées dans les centres urbains à desservir. Des plateformes logistiques facilitant la rupture de charge sont aussi à prévoir, tout comme des aménagements urbains favorables aux véhicules propres. Le transport de marchandises en voiture électrique est plus que jamais possible dans les villes. Il existe sur le marché de nombreux utilitaires légers fonctionnant à l’électricité, idéaux pour des tournées de livraison inférieures à 80 kilomètres. La livraison en véhicule propre constitue en outre un excellent moyen pour desservir les zones peu accessibles, notamment à l’aide de vélos-cargos électriques.

Quelques initiatives à succès

La livraison écologique est sans conteste une solution d’avenir. Pour preuve, plusieurs villes françaises ont déjà réalisé des efforts conséquents dans ce sens. La mairie de Paris vise un objectif de 100% de livraison propre dans le dernier kilomètre pour 2020. Des aménagements logistiques ont déjà été faits dans les parkings pour faciliter les livraisons en véhicules électriques. La métropole toulousaine a alloué quant à elle un espace de 400 mètres carrés pour les véhicules et triporteurs électriques destinés à la livraison de marchandises. La livraison propre dans le dernier kilomètre tend maintenant à devenir une norme.

Catégories