Qu’est-ce que la logistique urbaine ?

Chez Urby, nous parlons énormément de logistique urbaine. Que ce soit pour évoquer notre cœur de métier ou mettre en valeur les tendances de la ville durable de demain.
Pourtant, ce concept peut paraitre bien flou aussi bien pour les collectivités qui se doivent de l’appréhender de la meilleure des façons que des entreprises et des particuliers.
Faisons le point.

La logistique urbaine : définition et état des lieux

Pour définir la logistique urbaine, il faut s’intéresser aux différents modes de transport de marchandises au sein des villes. En effet, la logistique urbaine concerne toutes les activités liées de près ou de loin à ce domaine.
Ceci étant dit, lorsque l’on évoque la logistique urbaine, ce serait réducteur de ne parler que des flux de marchandises et de personne. Il faut placer la logistique urbaine dans un ensemble qui doit englober autant la qualité de vie des citoyens que la dynamique économique de la ville et le développement urbain.
Avec l’explosion du e-commerce et la croissance du transport de marchandises en ville, il est donc primordial de repenser le système dans son ensemble.
C’est le travail de la plateforme mutualisée et multiservice Urby.

Les problématiques liées à la logistique urbaine

Nous avons évoqué précédemment le boom du e-commerce. Mais il faut aussi prendre en compte une pratique courante des livreurs qui consiste à se garer en double file par manque de place. De plus, étant donné qu’il est impossible de livrer quand les personnes capables de réceptionner la commande ne sont pas présentes (malgré l’arrivée de nouvelles solutions à ce niveau), cela entraine forcément des bouchons au niveau du centre urbain et des principaux axes routiers à certaines heures de la journée.
Il faut aussi noter que, d’après les études, il s’avère que la livraison du dernier kilomètre est la plus chère. De ce fait, afin d’apporter une solution durable et efficace à ces différents problèmes, plusieurs choses ont été mises en place.
La première concerne la création d’un espace de stockage en périphérie des villes qui se chargent de réceptionner les marchandises sortantes et entrantes afin de les acheminer vers le centre urbain en véhicules légers et écologiques (deux-roues ou voitures électriques voire camions roulant au gaz naturel).
La seconde : favoriser une fluidité du trafic constante et, surtout, permettre un meilleur transit de marchandises et de personnes à tout moment de la journée par la mutualisation des tournées et livraisons. Cela pour garantir un véritable vivier de petits commerces de proximité qui se révèle être le poumon économique d’une ville attractive.

Catégories