Coursier à vélo à Clermont-Ferrand

Clermont-Ferrand est une ville de référence pour le consortium Urby. En effet, c’est au sein de cette dernière que les premiers tests de logistique urbaine durable furent réalisés. Quand la livraison à vélo se marie avec le transport de marchandises, ce sont les commerçants et les citoyens qui ont le sourire.

Pour quelles raisons et comment Urby a-t-elle transformé le transport urbain ? Nous vous disons tout.

Votre coursier à vélo à Clermont-Ferrand avec Urby : le début d’un beau projet

C’est au sein de la métropole clermontoise qu’Urby a vu le jour pour la première fois au tout début de l’année 2019. Puis, il fut inauguré officiellement en la présence de ses acteurs principaux durant le mois de juillet 2019 (Marie Laure Potec, directrice générale de Urby Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi, Président de Clermont Auvergne Métropole et Frédéric Delaval, Directeur de la Logistique Urbaine du Groupe La Poste).

La force d’Urby : mettre en commun les savoir-faire de différents acteurs complémentaires ayant pour objectif commun de lier tous les maillons de la chaine entre eux afin de fluidifier le trafic en métropole clermontoise et d’améliorer l’attractivité de la ville.

Et on peut dire que le pari est réussi puisque ce test grandeur nature a donné envie aux parties prenantes de donner sa chance à Urby dans des dizaines de nouvelles métropoles françaises. Dont Paris en 2020. D’après les prévisions, 22 sites seront ouverts en 2020.

Du livreur de repas à vélo au coursier à vélo qui livre des colis de toutes sortes, il n’y a qu’un pas (ou un coup à pédale) à réaliser. Et Urby l’a fait. Évidemment, le vélo n’est pas le seul véhicule utilisé par la plateforme. Une flotte d’engins légers électriques et répondants aux normes Euro6 est mise à disposition des livreurs. Mais aussi des poids lourds, eux aussi, Euro6.

Livraison de colis à vélo à Clermond Ferrand : exemples de bonnes pratiques

Pour mettre en place ce dispositif écologique, Urby a eu l’idée de créer des plateformes multiservices en périphérie de chaque grande métropole concernée. Pour Clermont-Ferrand, elle se situe au 17 avenue Carnot. Cette plateforme se veut comme un pôle d’où arrivent et partent toutes les marchandises qui quittent la ville ou qui doivent, au contraire, y entrer.

En lisant cette description, on s’imagine qu’Urby a été pensé pour être seulement utilisé par les professionnels. C’est une erreur. Car les particuliers aussi peuvent utiliser les services Urby aussi bien pour se faire livrer des produits achetés en ligne ou comme espace de stockage.

Pour autant, ce sont évidemment les entreprises, les artisans et les commerçants qui sont le cœur de cible de ce nouveau service de logistique urbaine. En effet, peu importe son pôle d’activité, chaque entreprise peut se servir de l’entrepôt Urby comme d’un lieu de stockage (avec possibilité de gérer son stock si besoin est). Mais elles peuvent aussi demander à Urby de livrer leurs clients, d’organiser des services de collecte et des tournées de livraison.

N’oublions pas non plus les collectivités qui ont besoin d’approvisionner leurs services publics. Nous pensons, entre autres, aux écoles, aux hôpitaux ou aux bibliothèques. Ces dernières ont, par exemple, besoin de voir arriver régulièrement de nouveaux livres pour compléter leur collection. Et cela, Urby peut s’en charger.

Enfin, les transporteurs ne sont pas en reste puisqu’en utilisant Urby, ils ont à disposition un grand nombre d’outils professionnels pour gérer les stocks et suivre le bon déroulement des livraisons.

Afin d’aider la métropole clermontoise à devenir plus attractive et à améliorer la qualité de vie de ses habitants, Urby se propose de mettre à disposition des personnes qui le souhaitent un large choix de services BtoC, BtoB ou BtoBtoC.